Cachito de Vida
2012988295_l

Enregistré et mixé à Toulouse au studio Polygone en 2004. Avec Blas Córdoba au chant, Renaud Garcia Fons à la contrebasse, Jean-Louis Matinier à l’accordéon, Jacky Grandjean à la basse, Negrito Trasante à la batterie, Cepillo aux percussions et aux palmas, Malik Richeux au violon, Viejo, Paco, Curro, Mariano Zamora, sabrina Romero aux chœurs, Boris Beziat l’ingénieur du son, Polo Garat le photographe, Laurent Prinet le graphiste et Francis Delmas mon coproducteur.  Cachito de vida est comme une empreinte musicale, émotionnelle et spirituelle d’un épisode de ma vie. Ce sont les moments qui nous ont marqués dans la douleur ou la joie. Ils sont devenus des évènements parce qu’ils nous ont forgés au plus profond de nous-mêmes. Pour ne pas oublier, pour partager et pour avancer.

C’est grâce à la guitare que je suis devenu un homme libre car elle m’a permis de me trouver et de m’envoler vers le monde et la vie que j’ai souhaité vivre. Je lui dois beaucoup pourtant ce n’est pas un album de guitare que j’ai voulu faire même si elle en est le pilier, mais plutôt un album de musique avec ma vision du Flamenco.

Le Flamenco d‘un fils d’immigrés andalous né et habitant dans le sud de la France.

Un Flamenco vivant et évolutif, empreint de réalité, fondé sur les traditions et en même temps qui réagit à chaque nouvelle seconde de la vie.

Je pense aussi que le Flamenco est une grande musique qui touche beaucoup de gens de par le monde et qu’elle n’est ni la propriété de quelques conservateurs ni réservée uniquement à son berceau l’Andalousie. Il s’agit de dépasser la dimension culturelle au profit de valeurs universelles.